La surcharge mentale et le stress chez les femmes

#charge mentale , #gestion de stress , #stress , #double journée , #Application Wellogy , #Conseils Wellogy , #Conseil et accompagnement RH

Avez-vous déjà entendu parler de la surcharge mentale ? Pensez-vous tout le temps aux choses à faire ? Gérez-vous tout à la maison en plus de votre travail rémunéré ? Vous êtes peut-être en surcharge mentale.

Décryptage. 

Voici une belle image :

Imaginons que la maison est une grande entreprise et que cette entreprise nécessite d’être gouvernée. Nous verrons que, dans la grande majorité des cas, ce sont les femmes qui font office de PDG car se sont-elles qui commandent et qui donnent la direction des taches à réaliser. Elles sont aussi les garantes des finances car elles surveillent la date limite pour payer les factures en plus de gérer le budget. Elles sont aussi les RH car elles font des interviews et embauchent les nounous, les plombiers, les jardiniers, les femmes de ménage. Elles programment, prévoient, conçoivent les plans, anticipent les éventuelles défaillances ou problèmes et prennent donc, en compte tous les détails et l'interactions des parties. En plus de réaliser ce travail de « cadre dirigeante », les femmes au foyer font aussi le travail opérationnel car elles cuisinent, nettoient, s'occupent des autres, mettent les machines à laver, font les courses ou sortent les poubelles pour citer quelques exemples.

Les femmes travaillent quotidiennement 30 minutes de plus que les hommes.

Il se trouve que les activités réalisées par les femmes en plus de leur travail rémunéré, génèrent la charge mentale en les positionnant dans des conditions inégales vis-à-vis des hommes.
De nos jours, la répartition des tâches domestiques entre les femmes et les hommes reste inégale. Et lorsque l’on additionne leur temps de travail professionnel et domestique, elles travaillent quotidiennement une demi-heure de plus que les hommes. Ces activités débordantes physiques et mentales amènent les femmes à des états de surcharge mentale. 

Surcharge mentale et stress

L’état de surcharge mental touche 90% des femmes. Elle est silencieuse et cette qualité la rend doublement lourde. L’accumulation de responsabilités, des choses à faire, de passer ses journées et ses soirs à basculer d’un sujet à un autre, génère la surcharge mentale qui peut devenir une source de stress et d’anxiété assez importante.

Etes-vous en stress ? Véronique Chabernaud, Fondatrice de « Créer la vitalité » et expert Wellogy, vous aide à mieux comprendre le stress et à identifier ses symptômes.

Le stress se traduit par toute une batterie de symptômes. Les premiers, en général, étant des symptômes physiques et émotionnels. Les symptômes physiques sont ceux que nous connaissons par exemple, quand nous faisons face à une peur, donc nous avons une accélération du rythme cardiaque, de la respiration, éventuellement des bouffées de chaleur, peut-être les jambes qui flageolent, des tremblements.

Ils sont souvent accompagnés, dans la foulée ou assez rapidement derrière, de symptômes émotionnels et psychologiques où la personne est de caractère beaucoup plus instable avec une humeur qui va varier avec plus éventuellement d'agressivité, ça peut passer aussi dans les comportements, des moments de découragement, des moments d'hyperactivité, donc une instabilité émotionnelle et des comportements qui vont assez vite changer au fil du temps, avec, quand même, souvent une activité vibrionnant pour essayer de compenser et de faire face.

Et ça s'accompagne assez souvent, et notamment dans la phase de résistance, de troubles cognitifs, c'est-à-dire, que notre façon de fonctionner, intellectuelle et mentale, va s'en trouver affectée, avec notamment des troubles de la concentration, des troubles de mémoire, l'impression de ne plus savoir répondre à des choses qui, par ailleurs, nous paraissent simples.

Donc toute cette batterie de symptômes physiques, émotionnels, physiologiques, psychologiques et cognitifs sont très caractéristiques du stress et notamment, quand ils durent de la phase de résistance au stress, et doivent servir de gros warnings.

Dans le cadre de la journée International des droits des femmes, il est important d’identifier les problèmes qui les affectent et les rendre visibles afin de proposer des solutions qui visent le bien-être et la performance des femmes.